* ... Modération de tous les commentaires avant publication sur le blog... *


dimanche 10 octobre 2021

Regard sur le monde

 


 "L'immondice est devenue l'immonde d'un monde où l'humain plonge en les déchets des comportements menant à la déchéance de l'humanité. Sans être une généralité, cela devient une réalité omniprésente au travers d'une journée.

Manque de respect, de politesse, de courtoisie. Absence de civilité en allant par delà les lois qui ne se veulent pas être uniquement celles de la république, mais du bon sens pour vivre en une harmonie autant que faire se peut.

Mais là c'est trop demander, les regards en fuite ou empreint de haine de par des attitudes et comportements aussi bien au contact du voisinage, du piéton, de l'automobiliste, du cycliste. Ce monde s'enfonce dans l'égoïsme à chaque jour qui passe, dans la violence des actes  au quotidien, les insultes, la pollution visuelle ou sonore, le non respect de ces priorités étant la normalité en l'esprit de certaines personnes. Tout ce qui suit est devenu courant...

Le nez plongé sur le téléphone aussi bien à pieds, à vélo, en voiture, à la terrasse d'un café, plus un regard vers la vie qui croise la route de l'absent trop absorbé par le monde numérique. Le passage pour piétons se présente comme une roulette russe où il faut attendre pour éviter une balle lancée à la gâchette de la pédale qui n'est pas celle du frein. Le trottoir est une autoroute où il faut se faire sa place au travers des vélos, des trottinettes, des planches à rouler, en évitant ou en se décalant pour esquiver la collision. Le sens de circulation n'est plus libre, il est anarchie en le non respect du stop, du sens interdit, on s'autorise tout même en allant droit vers le face à face de celui qui aura peut-être le dernier mot.

On pense bien souvent que de rentrer chez soi, c'est retrouver son ilot de tranquillité, mais là encore il est ce temps où l'expression ou la vie de l'autre bafoue la paix et la sérénité, en ce droit invoqué de faire ce que l'on veut car on est chez soi et tant pis pour le voisin qui ne voit pas de la même manière.

Et ça ne s'arrête pas là, toutes les dégradations nocturnes, ces restes de beuverie en des déchets alimentaires qui trainent, ces cadavres de bouteilles ou cannettes d'alcool, ces flaques de vomissure d'une société qui se noie dans ce qu'il y a de plus bas.

 Oui ce monde est ainsi, non ce n'est pas une illusion ou une invention d'un écrit qui ne se veut pas roman, mais juste un regard réel sur ce qui entoure chacun. Et encore, ce n'est que le sommet de l'iceberg, les agressions, les violences, les vols, les meurtres, sont en cette plaie d'une humanité qui se scarifie.

Ainsi va  cette existence et cette nature de la personnalité où l'aspect personnel se révèle en différentes manières suivant l'individu qui se veut être en cette liberté tant adulée quand cela arrange.

Le temps du grand ménage viendra bien un jour ou l'autre, pas de la main de l'homme, pas de celle de l'épée de la justice, mais bien de la vie et de la nature qui s'uniront pour remettre de l'ordre là où il n'y en a plus. Alors, vivons encore en ce monde où la conscience n'est pas claire et où l'inconscience est grandissante !!"

© S.T. (mots & photo)

 

mardi 7 septembre 2021

Test : Installation de Windows 11 sur machine virtuelle VirtualBox

 


 Windows 11, c'est une mise à jour qui a un certain charme, mais ça s'arrête là !

Microsoft persévère en cette envie de fouiner au travers du PC, de mettre en avant ses produits.  Mais bon, chacun a l'habitude de cette manie de Microsoft de mettre le nez partout. Des options, des paramètres à bien lire avant de poursuivre, ceci afin de limiter l'impact d'une installation qui serait en du oui-oui-oui, en autorisant tout.

Oui, Windows 11 est en refonte, il a un bel aspect, il semble bien fait. Mais pour en arriver là, il faut passer par une installation qui prend du temps en trois mises à jour qui allongent le temps d'accès au bureau Windows. Par delà le regard que Microsoft veut avoir sur l'ordinateur et son invitation à tester ses produits, ce n'est qu'une répétition déjà connu de par Windows 8, 8.1, 10. Quant à ce qui semble une obligation de passer par un compte Microsoft pour lancer l'ordinateur, cela peut se corriger directement au démarrage  dans les paramètres en passant le PC en compte local.

Voici ce qu'il en est de l'installation de Windows 11 pour les curieux qui voudraient se faire une idée. Comme à chaque fois, libre à chacun de suivre le mouvement ou de rester sous Windows 10 jusqu'en 2025 ! D'ailleurs, il n'y a aucune obligation de quitter Windows 10 pour le moment. A moins d'aimer la nouveauté et la nouvelle mouture de Windows 11 qui a de plus en plus un air de Mac OS, même si Microsoft s'en défend. Comme pour tout, il faut souhaiter que Windows 11 soit plus sécurisé et avec moins de problèmes au bout de ce choix personnel de faire évoluer son système.

 

lundi 30 août 2021

Poème : Quand je mourrai - Merrit Malloy

 

 


 


 Quand je mourrai
Offre ce qui restera de moi
Aux enfants et aux vieillards
Qui attendent la mort

Et si tu dois pleurer
Pleure pour ton frère
Pour ta soeur qui marche
Près de toi dans la rue

Quand tu auras besoin de moi
Prend quelqu'un dans tes bras
Et offre lui ce que tu veux m'offrir

Je veux te laisser quelque chose
Quelque chose de plus fort que des mots
De plus fort qu'une voix
Cherche moi
Dans tous ceux que j'ai connu
Ou aimé

Et si tu ne peux pas m'offrir à d'autres
Au moins laisse-moi vivre dans ton regard
Pas dans ton esprit.

Si tu veux vraiment m'aimer
Laisse des mains toucher d'autres mains
Laisse des corps toucher d'autres corps
Et renonce à garder avec toi
Les enfants qui veulent être libres

Parfois les gens meurent
Mais jamais l'amour
Alors, quand il ne restera de moi que l'amour
Offre moi à d'autres

© Merrit Malloy

~~~~~~~~~~

“When I die
Give what’s left of me away
To children
And old men that wait to die.

And if you need to cry,
Cry for your brother
Walking the street beside you
And when you need me,
Put your arms
Around anyone
And give to them
What you need to give to me.

I want to leave you something,
Something better
Than words
Or sounds.

Look for me
In the people I’ve known
Or loved,
And if you cannot give me away,
At least let me live in your eyes
And not on your mind.

You can love me most
By letting
Hands touch hands
By letting
Bodies touch bodies
And by letting go
Of children
That need to be free.

Love doesn’t die,
People do.
So, when all that’s left of me
Is love,
Give me away”

© Merrit Malloy

© Extrait audio de NCIS saison 18 épisode 9


lundi 28 juin 2021

L'obsolescence de l'homme de Günther Anders

 


 « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.

L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.

Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.

En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »

© L'obsolescence de l'homme de Günther Anders

 

samedi 20 février 2021

La reboucle : Achetez, vivez, revendez

 


 La reboucle : Achetez, vivez, revendez

 La Reboucle, c’est le site de revente entre particuliers créé par La Redoute ! Vêtements, déco, meubles : vos affaires méritent une seconde vie.

Revendez-les facilement et en toute sécurité. De quoi faire le bonheur des uns… et de la place chez vous.

1 Postez une annonce (c’est gratuit)
Postez des photos de votre article et décrivez-le : c’est gratuit ! S’il s’agit d’un produit La Redoute l’annonce est déjà pré-remplie grâce à votre historique d’achats. Aussi facile à dire qu’à faire.

2 Article vendu ? Emballez & envoyez
Bonne nouvelle : votre article est vendu ! Emballez, imprimez le bordereau, envoyez. Avec Cocolis, vous pouvez même faire livrer un canapé XXL partout en France. Pratique !

3 Banco ! L’argent est sur votre compte
Une fois le colis reçu et la vente validée, l’argent de vos ventes vous attend au chaud sur votre cagnotte cash ou e-carte cadeau selon votre choix.… et la boucle est bouclée !

VENDRE sur La Reboucle, Comment ça marche ?
https://youtu.be/gvCbnysgesI

VENDRE sur La Reboucle, Comment ça marche ? (Maison/Déco)
https://youtu.be/Lf4lGwzhDoo

https://lareboucle.fr/